Journal martial

Vous trouverez ici quelques réflexions, des coups de coeur ou de gueule, des points de vue, sur les sujets qui m'agiteront sur le moment. Etant un blog, vos commentaires sont les bienvenus pour étayer ou critiquer mes propos, propos qui n'engagent bien évidemment que moi Cool

Je hais les films d'Arts Martiaux !

Affiche du festival des films d'arts martiaux, KOFA 2008

 

Je viens de visionner un film coréen d'arts martiaux (AM), que je ne nommerai pas ici parce qu'il n'en vaut pas les pixels sur votre écran. Que dire ? Affligeant du début à la fin... Et pourtant, je suis bon public, cherchant les qualités cachées telles des pépites au milieu du sable ordinaire. Mais, si encore c'était le seul qui soit raté ainsi, je me dirais que je n'ai pas eu de chance et je me tournerais vers un autre pour l'oublier aussi sec. Le problème, c'est que la médiocrité de ce film n'est pas une exception, il est même tout à fait dans la norme... Ah, la liste des récriminations risque d'être longue. Je pense être d'ordinaire équilibré dans mes critiques mais, là, j'ai comme envie de me lâcher un peu sur ce pauvre 7ème Art Cool Par quoi commencer ? Acteurs, scénarii, chorégraphies ? 

Lire la suite

Retour aux sources (suite)

Je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous une carte retraçant le parcours effectué par le moine Hyecho (voir le billet précédent) et à pousser un peu plus loin la réflexion.

Lire la suite

Retour aux sources

Le moine Hyecho (journal Chosun Ilbo)

 

Je viens de terminer la lecture d'un article sur le Moine Hyecho (혜초, 慧超), un Coréen du 8ème siècle. Ce moine a eu une vie extraordinaire : il quitta la Corée à l'âge de 16 ans et voyagea jusqu'à Guangzhou en Chine pour étudier le Bouddhisme ésotérique avec le moine indien Vajrabodhi. Il part de nouvau à l'âge de 19 ans vers l'Inde, dont il visitera les Cinq Royaumes et dont il fera une description dans son livre "Wang Ocheon Chukgukjeon" (往五天竺國傳). Il semble qu'il soit resté 4 ans dans ce pays, puis il continuera son périple en Perse, en Arabie, au Plateau de Pamir, suivant la route de la soie. Il retournera à Changan (Xian) où il fera de nombreuses traductions de textes bouddhistes de l'hindi vers le chinois. Il ne retournera jamais en Corée.

La raison de ses voyages tenait en sa soif de retourner au sources du Bouddhisme, allant jusqu'au lieu même où Shakyamuni enseigna le Dharma. Ce Moine a un parcours qui me parle beaucoup. A un niveau nettement plus modeste, je ressens comme lui cette impérieuse nécessité de faire le chemin de l'évolution en sens inverse, et j'ai entrepris depuis quelques années de remonter le cours de la rivière Hapgido, en me rendant en Corée et en travaillant avec des professeurs coréens dans un premier temps, puis en cherchant ce que recouvre la pratique du Hapgi Yusul.

Mais pourquoi chercher la Source d'une Voie quelle qu'elle soit ? Qu'est-ce que cela apporte ? En quoi cela permet-il d'avancer ?

Lire la suite

Le(s) Hapgido

Réunion des Sabeom de la 1ère génération, 1975

 

Je viens juste de rentrer de Corée et, déjà, la question revient : "qu'est ce que le Hapgido" ? Question récurrente à laquelle il est déjà difficile de répondre si on le compare aux autres arts martiaux présents en France. S'il est différent de manière évidente (et il convient de se méfier des évidences) des Karate et du Jûdô, c'est déjà moins aisé face à des écoles telles que le Taijutsu ou le Shorinji Kempô.

Mais, bien pire : au delà de comparaisons avec tout ce qui ne porte pas le nom de Hapgido, c'est à l'intérieur de ce que recouvre ce nom que la difficulté commence. Je m'en étais déjà rendu compte en participant à des stages ou à des cours d'autres écoles de Hapgido, aussi bien en France qu'en Corée : il y a parfois des différences vraiment énormes. Et pourtant, chacune se réclame enseigner LE Hapgido. 

Pour éclaircir tout cela et essayer de définir une identité au Hapgido, je vais tenter un petit tour d'horizon tout à fait subjectif des différentes évolutions que celui-ci a connu au long des 50 ans de son existence. En piste !

Lire la suite

Retour programmé

Notre séjour en Corée touche à sa fin. Vacances longues s'il en est mais vendredi, l'avion nous ramènera en France, vers le quotidien, mais aussi vers les changements. Le sentiment est donc mitigé : entre la joie de revoir les amis et de préparer un futur que j'espère brillant ; et, déjà, la nostalgie d'un pays décidément aimable (dans le premier sens du terme) et de rencontres riches en expériences.

Je rentre donc, avec les mains pleines d'articles en préparation. Ce billet aura donc la saveur d'un teaser car il faudra attendre que je sois rentré dans notre Hexagone et installé confortablement devant mon ordinateur pour que je remette de l'ordre dans mes documents et dans mes souvenirs. Suivez donc le sommaire Clin d'œil

Lire la suite

Etape en Coree

Depuis quelques temps, je n'ai pas ecrit d'article, et pour cause : je suis en Coree, loin de mes livres et loin de mon ordinateur. Le sejour est loin d'etre fini mais, ayant initie un blog, j'ai pense que je me devais de donner de mes nouvelles, histoire que personne ne pense que je suis mort ou que ce site est a l'abandon. C'est donc d'un PC-bang (un cafe internet a la corenne) que j'ecrit (d'ou l'absence d'accent !).

Ceci dit, les nouvelles seront courtes car je compte faire des compte-rendus detailles, avec photographies et tout, a mon retour en France. Pour l'instant, c'est trop complique et chronophage de le faire ici. Mais pour un rapport d'etape, voici : deja 10 jours passes, un temple Stay de Seonmudo a Golgul-sa (sejour tres riche et beaucoup de choses a en dire, un peu de patience), la visite de Gyeongju (la derniere fois que j'y etais alle remonte a 1998 ou 99), des ballades en montagne (indispensables pour acquerir des jambes et des mollets "a la coreenne") et une bombance dont je paierai le prix plus tard sur les tatamis.

Le reste est a venir bientot, restez a l'ecoute Cool

Lire la suite

Passage de grades 2011

 

 

Dans notre Dojang, nous venons de (presque) terminer la fournée 2011 des passages de grade. Bien que la plupart d'entre les élèves aient réussi, parfois au prix d'une confirmation, force est de constater que des lacunes communes et récurrentes étaient flagrantes. Du point de vue du collège de ceintures noires (qui jugent la qualité des prestations des élèves), de grandes lignes en ressortent, orientant la pédagogie à mettre en oeuvre pendant les prochains cours.

Je pense que mettre ces conclusions sur ce blog est une bonne chose. D'abord comme aide-mémoire pour les enseignants de notre école, afin de ne pas oublier ce qui a été constaté et décidé. Pour nos élèves qui me lisent, c'est le rappel de ce qui leur a été transmis oralement après le passage de grade, à savoir les points que leurs professeurs voudraient voir améliorer chez eux. Ensuite, pour les lecteurs de ce blog qui ne font pas partie de notre école, je pense que cela peut leur être profitable de lire un retour d'expérience, à comparer avec la leur pour y déterminer les points communs et les différences. 

Allons-y gaiement !

Lire la suite

Nunchi - écouter par les yeux

Dans la continuité sur la compréhension de la personnalité coréenne, ce second article devrait encore éclairer un écart culturel important entre Français et Coréens, et permettre aux premiers une meilleure compréhension des seconds. Il s'agit ici d'appréhender l'importance du langage non verbal dans la culture coréenne. Et puisque c'est une communication qui ne passe pas par l'oreille, elle utilise un autre canal : la vue.

Je vous propose donc de découvrir ce que recouvre la notion de Nunchi, ou comment entendre l'autre avec ses yeux.

Lire la suite

Do à Do

De nombreux Muye possèdent le terme Do accollé à leur nom : Taegwondo, Hapgido, Geomdo, et ainsi de suite. Mais cela est vrai aussi dans le reste de l'Asie : Jûdô et Aikidô, Vietvodao, Qwankido, etc... S'il n'y avait que cela, ce serait suffisant pour attester de l'importance de ce concept. Mais il y a plus : on retrouve ce terme rattaché aussi à des activités non martiales, comme la Voie du Thé, la Voie de la calligraphie ou la Voie de l'arrangement floral, et bien d'autres activités humaines.

Mais, pour en rester uniquement au niveau martial, ce vocable porte-t-il la même signification dans chaque école ? Existe-t-il une Voie unique ou, au moins, les différentes Voies amènent-elles à la même destination ? En avant pour un petit tour d'horizon.

Lire la suite

Lapin, Lapin, ça va être ta fête !

신묘년(辛卯年) 새해 복 많이 받으세요 !

Bonne année du lapin à tous et à toutes ! 

 

Après que j'ai légèrement médit sur le choix de la date de nouvel an du calendrier grégorien dans un précédent billet, ça y est, cette fois, c'est vraiment le début de la nouvelle année que l'on fête. Quelques petites explications...

Lire la suite