Journal martial

Vous trouverez ici quelques réflexions, des coups de coeur ou de gueule, des points de vue, sur les sujets qui m'agiteront sur le moment. Etant un blog, vos commentaires sont les bienvenus pour étayer ou critiquer mes propos, propos qui n'engagent bien évidemment que moi Cool

Le respect des Anciens en Corée

Puisque nous parlons ici de Muye et de culture du royaume ermite, j'aimerais détailler dans ce journal quelques traits qui sont importants dans la formation de la personnalité coréenne, celle d'hier mais aussi celle d'aujourd'hui encore. La raison en est simple : il paraît inévitable que, à force de s'intéresser a la Corée, on en vienne à rencontrer l'un de ses ressortissants (un enseignant de Muye, un prof de langue, un partenaire commercial, ...). Et là, de nombreux écueils interculturels peuvent apparaître. Evidemment, ceux-ci sont nombreux et nous les aborderons un par un.

Attachons-nous pour l'instant a ce qui me semble être l'une de ces facettes qu'aucun Coréen ne saurait ignorer, et qui, du fait de son absence a ce degré dans la culture francaise, explique une partie de l'incompréhension entre un Français et un Coréen. Il s'agit du respect quasi sans faille aux ancêtres, qu'ils soient vivants ou morts.

Lire la suite

La culture dans les Muye ?

Pour la plupart d'entre nous, un Muye, c'est se rendre au Dojang, s'habiller d'un Dobok et pratiquer des techniques. C'est aussi la première raison qui m'a fait aimer les Muye : la pratique. Se contenter de cela est parfaitement suffisant et respectable. Car ce qui est important, ce sont les apports du travail en Dojang : apprendre à se défendre, avoir une bonne constitution et une bonne santé, ... 

Alors, quand on parle de culture des Muye, il s'agit bien évidemment d'à côtés qui n'apportent rien de concret à la pratique. De prime abord...

Lire la suite

Muye coréens et Budô japonais

Bushi japonais et Musa coréen

 

J'ai souvent entendu des pratiquants d'arts martiaux japonais (Budô, pour faire court) s'étonner de la manière dont les Coréens appréhendent leurs arts martiaux (Muye, toujours pour faire court). De mon expérience, bien que ces deux pays soient "cousins", l'erreur de quiconque essaye de les comparer d'un point de vue français est d'ignorer combien leur Histoire, leur sociologie et leurs moeurs sont différents. Essayons de détailler ces différences.

Lire la suite

De la propriété culturelle

Voici une réflexion sur le droit de propriété culturelle que je me suis faite suite à la lecture de cet excellent article. Son introduction permet de comprendre le contexte :

"En marge du sommet du G20 qui s’est tenu le 12 novembre à Séoul, Nicolas Sarkozy a annoncé le retour en Corée de 296 manuscrits coréens conservés par la Bibliothèque nationale de France. C’est la fin d’un long contentieux qui a commencé à la fin des années 70 quand une historienne coréenne a découvert dans le fonds de la BNF ces manuscrits que les Coréens croyaient disparus depuis l’expédition punitive menée par le contre-amiral Roze en 1866."

S'ensuit une polémique de la BNF, celle-ci souhaitant conserver ces documents dans son fond. Cette demande est-elle légitime ?

Lire la suite

Une bonne année ?

Une nouvelle année grégorienne voit le jour, un nouveau cycle commence. Comme l'usage le veut, je vous présente mes voeux de joie, de santé et de réussite dans vos projets. Mais profitons de ce moment pour se poser quelques questions. Après tout, même en cette période de fêtes et de bombance, il n'est pas malvenu de penser !

Lire la suite

Un premier bilan

Une progression : 1999 vs 2010

 

Certainement qu'avant d'aller plus loin, puisque ce journal doit aussi me servir de maître-étalon dans ma progression, il convient de faire quelques bilans de celle-ci jusqu'à aujourd'hui. Car s'il n'y a pas de point de départ, comment calculer la distance parcourue ? 

Lire la suite

Un blog ?

 

J'ai longtemps refusé de faire un blog. Raconter sa vie, au jour le jour quasiment, me semblait être l'apothéose en terme de nombrilisme. En outre, concernant ce site, j'ai voulu m'en tenir à donner de l'information, via des traductions notamment, sans jamais m'y impliquer. Car mon but était de donner un éclairage aussi objectif que possible sur les Muye coréens. Aussi, donner mon avis ou parler de mes expériences me paraissaient donner un tour tout à fait subjectif au site, puisque oriénté à la lumière de ma seule (et limitée) expérience. Après tout, je suis loin d'avoir le niveau de professeurs ayant oeuvré toute leur vie pour leur art et leurs écrits sont bien plus éclairés et eclairants que tout ce que je pourrais produire, et je crois en outre à l'intelligence collective, toute création (martiale a fortiori) ne provenant jamais d'un seul et unique individu, mais d'une multitude d'apports et d'expériences divers.

Lire la suite