Des canons de fusil de la période Joseon découverts en mer du Sud

chongtong.jpg

萬曆戊子/四月日左營/造小小勝字/重三斤九/兩/匠尹□永


Trois canons de fusils ont été trouvés lors de fouilles sur un site maritime où des batailles navales se sont produites à la fin du 16ème siècle. Cette trouvaille archéologique apporte une lumière (ou à tout le moins une confirmation) sur la technologie navale et militaire utilisée par la Corée durant cette période. Enjoy Sourire

--------------------

SEOUL, 28 nov. (Yonhap) -- Alors que cette année marque le 420ème anniversaire de l’invasion de la Corée par le Japon en 1592 (Imjin Waeran임진왜란), l’Institut National de Recherche du Patrimoine Culturel Maritime (국립해양문화재연구소a révélé aujourd’hui avoir découvert trois canons de fusil ayant probablement servi pendant cette guerre lors d’une inspection sous-marine au large de l’île de Jin, en mer du Sud, au sud ouest de la Corée.

Des caractères chinois inscrits sur les canons mesurant 58 cm de long et 3 cm de diamètre indiquent que ces "Sososeungja Chongtong" (canons de fusil, 승자총통, 小勝字銃筒) ont été fabriqués en 1588 par un artisan dénommé Yun pour la Flotte Gauche de la région de Jeolla (전라우수영, 全羅右水營)

chong.jpg

Soseungja Chongtong


Ils auraient été utilisés par les forces navales coréennes dirigées par l’amiral I Sun-shin (이순신). Ce dernier, célèbre inventeur du Bateau-Tortue (Geobukseon), avait gagné une importante bataille contre la marine japonaise près de l’île de Jin en 1597.

«C’est presque sûr que les canons de fusil ont un lien avec l’amiral Yi Sun-shin de la dynastie Joseon et sa grande victoire dans le détroit de Myeongnyang si l’on considère le fait qu’ils ont été fabriqués juste avant la guerre d’Imjin par la marine du Jeolla Gauche et découverts près du site historique de la victoire», a expliqué l’institut dans un communiqué. «Cette découverte est une chance importante pour étudier la guerre d’Imjin, l’histoire coréenne de la fabrication d’armes à feu et la nature historique de la marine du Jeolla Gauche.»

L’enquête sous-marine a été effectuée après que des pilleurs ont été pris en train de fouiller la zone dans l’espoir de récupérer des objets en céladon de la dynastie Goryeo en novembre 2011. Les recherches ont effectivement mis au jour des pièces en céladon de cette époque ainsi que des munitions en pierre de 8,6 cm de diamètre qui ont sûrement servies pendant la guerre d’Imjin.

«Ces pièces de céladon de très bonne qualité ont probablement été fabriquées dans le district de Gangjin entre la fin du XIIe siècle et le début du XIIIe pour être utilisées par la famille royale ou la noblesse», a précisé l’Institut.

lucie@yna.co.kr

Ajouter un commentaire