Bohaengbeop - les déplacements

Texte librement traduit de "Hapgi Yeongu" du professeur KIM I-Su

 

Bohaengbeop (보행법, 歩行法) concerne l'ensemble des déplacements (pas, hors combat) en Hapgisul. Lors de ces déplacements, une extrême attention doit être portée sur plusieurs points essentiels.

Ainsi, lorsqu'une personne se déplace, ordinairement, son Jungshim (중심, 中心, centre de gravité situé au niveau du Danjeon) se déplace verticalement à peu près de 15 degrés de haut en bas. Cependant, lorsqu'on se déplace en Hapgisul, il est fondamental d'annuler tout mouvement du Jungshim. En outre, lors d'un pas, si le pied tombe le sol de manière exagérée, cela amplifie le mouvement du Jungshim ; en conséquence, ce genre de mouvement est à éviter. Autrement dit, il est important de ne pas élever, sans nécessité, le pied trop haut.

Si l'on imprime beaucoup de mouvements au Jungshim, il est difficile d'utiliser correctement l'énergie (Gi, 기, ) issue du Danjeon, et la respiration ne peut pas être uniforme (arythmie). C'est pourquoi il convient d'apprendre les mouvements corrects des pieds avant même d'apprendre les techniques de Hapgisul.

Pour entrer dans le détail, le mouvement du pied débute lorsqu'on lève légèrement les doigts de pieds, tout en pressant fortement le talon sur le sol. Quelles que soient les différentes formes de déplacements des pieds : grands, petits, lents, rapides, ..., toutes sans exceptions doivent être exécutées comme une marche normale. Ainsi, les marches du type "bondissantes", "agitées" ou "écrasantes" sont à proscrire. Tout comme le Yang (principe positif, , ) est inséparable du Eum (principe négatif, , ), lorsqu'un jambe se meut, l'autre se déplace aussi de manière spontanée et naturelle.

En diminuant ainsi les mouvements du Jungshim, pour bouger, c'est le mouvement du pied qui précède le mouvement du corps. C'est une manière de bouger que l'on retrouve aussi en Geomsul (escrime,   검술, ). Ainsi, quelqu'un maîtrisant les mouvements de Geomsul aura beaucoup de facilités à apprendre le Hapgisul.

Unjeokbeop (운족법, 運足) concerne quant à lui les déplacements des pieds lors de l'application des techniques de clés, de projections, de frappes, de coups de pied (pendant le combat), où il s'agit de faire glisser ses pieds sans donner d'à-coups au Danjeon. Ils sont parfois distingués en "Pas dans les Quatre Directions" ou "Pas dans les Huit Directions". On trouve principalement Jintoe (pas avant-arrière , 진퇴, 進退) et Jeonhwan (pas circulaires, 전환, 轉換), entre autres. Voir les pages suivantes :

Jintoe

Jeonhwan

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×