Jase - les positions

(Librement traduit du livre "Hapgi Tamgu" de KIM I-Su )

 

 

Bien que cela soit aussi vrai dans tous les Muye, on peut dire qu'avoir une bonne posture (jase, 자세, 姿勢) en Hapgisul revêt une extrême importance. Quand je m'oppose à la force d'un adversaire, il convient de lui faire face avec naturel et souplesse et de pouvoir continuer à me mouvoir. En outre, il me faut pouvoir le contrôler avec le minimum de mouvements et de déplacements, et de pouvoir déployer toute ma force disponible. A ce sujet, plutôt qu'une force artificielle reposant sur la puissance de ma musculature, je me dois de rechercher une force issue de mouvements naturels. Ainsi est-il important de déployer le Gi (기, 氣) issu de mon Danjeon (단전, 丹田), mais aussi de maintenir une posture naturelle et, par l'application de ces deux principes (Gi et Jase), je ne génère que des mouvements nécessaires et suffisants.

La nécessité de conserver une posture forte et un Jungshim (centre de gravité, 중심, 中心) stable durant les déplacements nous apprend que les positions non naturelles et trop larges sont à éviter. Dans la station debout, je dois être sans tension dans l'ensemble de mon corps au naturel. En particulier, si ma posture est correcte, je ne dois pas sentir de tension dans les genoux et les épaules. Partant de là, je place mon attention dans le Danjeon où je rassemble mentalement mon Gi, et j'ancre mes deux jambes au sol de manière à ne jamais tomber (NdDC : "jamais être renversé").

Je met de la force à l'arrière de mon cou afin de redresser ma nuque et je produis une légère tension équitablement répartie dans l'ensemble de mon corps. Je relâche mes épaules, je tend l'échine, je rentre mon bassin (élimination de la cambrure), je met de la force des genoux jusqu'à la pointe des doigts de pied, ainsi que dans mon ventre sans le forcer vers l'avant.

 

1- Pyeong jase - la posture normale (평자세, 平姿勢)

Dite aussi posture naturelle (Jayeonse, 자연세, 自然勢), c'est la posture la plus naturelle, la plus commune chez les Hommes. A partir d'une station debout tout à fait ordinaire, j'écarte mes pieds d'une largeur d'épaule, je retire toute tension inutile de l'enemble de mon corps, je concentre mon Gi dans mon Danjeon je laisse tomber mes deux bras le long de mon corpset je détend mes genoux.

 

2- Ujase et Jwajase - postures à droite et à gauche (우자세, 右姿 ; 좌자세, 左姿)

A partir de Pyeongjase, j'avance mon pied droit ou mon pied gauche.Il s'agit simplement d'un pas vers l'avant, mes hanches de trois-quarts, mes pieds formant un angle dit "10 heures 10". On distingue la posture basse (naerin jase, 내린 자세) où les mains restent en bas et une posture haute (ollin jase, 올린 자세) où les mains montent en garde.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×