[cinéma] Musa - la Princesse du Désert

(Texte traduit de imdb.com et de wikipedia.org)

무사 - 武士

 

Film de KIM Seong-Su (김성수), 2001, 158 minutes

Avec JEONG U-Seong (정우성), JU Jin-Mo (주진모), AN Seong-Gi (안성기), Zhāng Zǐyí (章子怡) et Yú Róngguāng (于榮光)

Synopsis : en 1375, la Chine est en plein chaos du fait de la transition de la dynastie des Yuan à la dynastie des Ming. Goryeo (l'ancien nom de la Corée alors) envoya une délégation de diplomates, de soldats et d'un esclave silencieux pour faire la paix avec le nouvel empire chinois. Mais cette délégation se trouve accusée d'espionnage et envoyée en exile dans le désert. En cours de route, elle croise le chemin de troupes Yuan qui déciment leurs geôliers chinois, et les soldats de Goryeo, survivant à cette rencontre, entament alors la route vers leur lointain pays natal, quand ils rencontrent de nouveau des troupes Yuan. Découvrant que ceux-ci ont enlevé une princesse Ming, ils décident de la sauver afin d'entrer dans les grâces du nouvel Empire chinois et de faciliter leur retour vers leur pays. La bataille commence alors.

 

Trailer du film

 

Avis de DC : je pense que ce film est excellent à plus d'un titre. D'une part, il retrace les relations difficiles et parfois conflictuelles entre Goryeo, la Chine et les Mongols durant cette moitié du 14ème siècle. Petit pays, la Corée eut alors à jongler diplomatiquement entre ces deux puissants voisins pour pouvoir assurer sa survie. Cette lutte est retranscrite ici de manière symbolique

L'autre point positif est le choix d'un certain réalisme, à peine bousculé à certains moments par des passages romanesques et spectaculaires. Les combats y sont en effet représentés de manière sobre, brutale et sanglante, tout en présentant un panel diversifié de matériels (armures, arcs, sabres, Woldo, lances, ...) et de techniques (duels, combat de masse, à pied et à cheval) tels que cela a pu exister à cette époque. Au delà des combats, l'attention portée aux costumes et accessoires, ainsi que, dans la version originale, le choix des dialogues en langues chinoise et coréenne selon l'origine des personnages, immergent le spectateur dans cette fresque historique.

Enfin, la psychologie des personnages est finement rendue, même si en demi-teinte par rapport aux combats : l'esclave émancipé mais prisonnier de son devoir, le général inexpérimenté recherchant le respect de ses troupes, le vieux sergent aguerri, contraint à l'obéissance mais sachant arriver habilement à ses fins, la princesse loin de la Cours voyant le sacrifice du peuple, ...

En conclusion, un film à voir absolument.