Hangeul et sa transcription

D'aucuns ont été peut-être surpris à la lecture de certains mots tel que "Hapgido" alors qu'ils étaient habitués à le lire comme "Hapkido", ou "Taegwondo" pour "Taekwondo". Une petite explication s'impose.

img

Le Roi Sejong (1397-1450)

  

 Un peu d'histoire

Au tout début de leur Histoire, les Coréens transcrivaient leur langue grâce aux sinogrammes (한자, 漢字, Hanja). Mais le problème de ce système d’écriture était que, du fait de sa complexité, il n’était maîtrisé que par les aristocrates et les fonctionnaires, le reste de la population étant parfaitement illettré. Selon la tradition, le Roi Sejong (세종, 世宗) commissionna des Lettrés, créant ainsi le Hunmin Jeong'eum (훈민정음, 訓民正音), un alphabet capable de retranscrire phonétiquement les spécificités de la langue coréenne et rapide à apprendre par toute la population, quel que soit leur niveau social. Ce nouvel alphabet fut finalisé en 1443, puis promulgué officiellement en 1446.

img

Hunmin Jeongeum

"les sons corrects pour le peuple"

Ce n'est que bien plus tard que JU Si-Gyeong (1876-1914), l'un des principaux linguistes pour la standardisation du Hunminjeongeum, qui lui donnera le nom de Hangeul (한글).

 

Un peu de linguistique

La linguistique a classé la langue coréenne dans la famille des langues Altaïques, qui comprennent le turc, le mongol, le manchou et le japonais.  Il y aurait près de 75 millions de personnes parlant coréen dans le monde, la classant 13ème langue en 2002.

Le Hangeul est un système basé sur la phonologie, divisant une syllabe en trois phonèmes dits "initial", "médian" et "final". Le système comprend 14 consonnes et 10 voyelles. Il est considéré comme l'un des systèmes les plus scientifiques, ainsi que l'un des plus aisés à apprendre. 

 

Consonnes et Voyelles coréennes

* Voyelles:

img 
(1) La Romanisation est basée sur la prononciation standard coréenne.
(2) Les symboles autres que des lettres romanes (accents, ...) sont à éviter autant que possible.

* Consonnes:

 img

Pour écrire en Hangeul, il existe 6 différentes façons de combiner les voyelles et les consonnes. Comme montré ci-dessous, les hangeuls sont arrangés de manière à entrer dans un carré, et sont lus de gauche à droite et de haut en bas.

img

 

Romanisation du Hangeul

 Le premier système de romanisation (transcription en alphabet latin) du Hangeu l était le système Mac Cune-Reischauer, créé en 1937 et utilisé jusqu’en 2000. Depuis l’année 2000, la Romanisation Révisée est devenue la méthode officielle. Ce changement a engendré de nombreuses difficultés, notamment concernant les noms propres. Pour autant, c'est le système qui servira sur ce site afin de retranscrire au mieux les sonorités coréennes et d'éviter les confusions de lecture.


1- Voyelles

Voyelles simples

 

a eo o u eu i

 

Diphtongues

 

ya yeo yo yu yae ye wa wae wo we ui

 

2- Consonnes

Plosives

 

g, k kk k d, t tt t b, p pp p

 

(la première transcription concerne la partie initiale de la syllabe, la seconde la partie finale)

Affriquées

 

j jj ch

 

Fricatives

 

s ss h

 

Nasales

 

n m ng

 

Liquides

 

r, l

 

 

La transcription des phonèmes peut être différentes de ce qui est présenté ci-dessus, notamment dans les cas d'assimilations des consonnes adjacentes. Vous trouverez dans le tableau ci-dessous l'ensemble des transcription en fonction de la place du phonème dans la syllabe et en fonction de la consonne suivante :

 

initial
final

 

g

n

d

r

m

b

s

j

ch

k

t

p

h

k

g

kg

ngn

kd

ngn

ngm

kb

ks

kj

kch

kk

kt

kp

kh(k)

n

n

ng

nn

nd

II(nn)

nm

nb

ns

nj

nch

nk

nt

np

nh

l

r

lg

ll

ld

ll

lm

lb

ls

lj

lch

lk

lt

lp

lh

m

m

mg

mn

md

mn

mm

mb

ms

mj

mch

mk

mt

mp

mh

p

b

pg

mn

pd

mn

mm

pb

ps

pj

pch

pk

pt

pp

ph(p)

ng

ng

ngg

ngn

ngd

ngn

ngm

ngb

ngs

ngj

ngch

ngk

ngt

ngp

ngh