2012-05 Niten Ichiryû avec MATSUURA Masato

dsc-0005.jpg

En ce vendredi 18 mai, je me rend sur l'île Seguin qui a bien changé de physionomie depuis la dernière fois que je m'y étais rendu. Cela devrait être un endroit magnifique une fois tous les travaux terminés. Quoi qu'il en soit, j'approche du Cirque en Chantier, l'endroit où se déroulera le stage de Niten Ichiryû (l'Ecole qui unit les Deux Ciels二天一流), l'école du fameux sabreur nippon du 17ème siècle, MIYAMOTO Musashi (宮本武蔵). Ce stage sera dirigé par MATSUURA Masato qui dirige l'association Les Deux Spirales.

J'avais déjà eu l'occasion de goûter à cette école (ou du moins l'une de ses branches) par l'intermédiaire de mon ami, Charles. Celui-ci l'étudiait alors qu'il résidait à Sapporo, ce qui remonte aux années 1998 ou 99 (ça ne nous rajeunit pasEn pleurs). Je me souviens parfaitement de notre échange sur le toit de mon immeuble et des sensation procurées par la manipulation de deux sabres. Je voulais donc, à l'occasion du stage de ce jour, remettre ces sensations à jour, surtout au regard du travail avec deux sabres du Haedong Geomdo.

Le stage commence par une petite séance de présentation et un échauffement tenant du Dôin et du massage pour le dos. 

Pour commencer, nous apprenons la première posture, Chûdan no Kamae (中段の構). Le professeur nous donnera une grande quantité de détails sur les différents segments corporels, des pieds jusqu'au sommet du crâne, en passant par la position des bras et l'orientation des sabres. Tenir cette position réclame quand même quelques qualités physiques : j'en avais les épaules et le mollet de la jambe arrière, dont le talon est en suspension, bien ankylosés Sourire Nous nous familiarisons ainsi avec la paire de sabres formés par le grand sabre (Tachi, 太刀) dans la main droite et le petit sabre dans la main gauche (Kodachi, ). Enfin, nous verrons la méthode de déplacement en avant et en arrière.

Cette première phase étant acquise, nous passerons à l'apprentissage des deux premiers Kata (forme, ) tels qu'ils sont décrits dans le chapitre Eau du livre de Musashi, le célèbre "Gorin no Sho" (五輪書). D'ailleurs, un bon point de ce stage est que MATSUURA Masato fera sans cesse référence et lecture de ce fameux livre, me permettant de mieux comprendre certaines traductions obscures que j'avais pu lire. Comme quoi, rien ne remplace la pratique, les descriptions de techniques étant bien difficiles à rendre dans les livres. Il y aura donc tout un cérémonial à apprendre (c'est bien une école japonaise Langue tirée) et nous ferons des lignes et des lignes, passant du rôle d'attaquant (avec un seul sabre) à celui de défenseur (avec les deux sabres).

Pour finir, nous passerons en revue les cinq gardes (Gohô no kamae, 五方之構du Niten Ichiryû : 

gamae-gardes-niten-ichi-ryu.jpg

gohou-chuudan.jpg

Chûdan no kamae

中段の構

gohou-joudan.jpg Jôdan no kamae

上段の構

gohou-gedan.jpg

Gedan no kamae

下段の構

gohou-hidariwaki.jpg

Hidariwaki no kamae

左脇の構

gohou-migiwaki.jpgMigiwaki no Kamae

右脇の構

Juste une différence entre ce que nous avons vu durant le stage et les photos ci-dessus concerne les deux dernières gardes : nous les avons pratiqué dans une posture plus basse et plus de profil.

En conclusion, ce fut un très bon stage où j'ai beaucoup appris sur cette école ancienne (Koryû), célèbre et pourtant confidentielle qui mérite d'être connue à plus d'un titre. J'ai adoré les formes de corps précises et grâcieuses du professeur MATSUURA. Je crois avoir grâce à lui eu un bon aperçu des bases de l'école, voire un peu plus tant il a été généreux dans les détails. Comme tout bon enseignement des écoles traditionnelles, tout est donné, montré et démontré par le professeur, c'est à l'élève, selon son niveau et ses capacités, d'appréhender ce qui est démontré devant ses yeux. Je ne sais pas si moi-même j'ai bien tout compris, reste que de nombreuses pistes de réflexion m'ont été données lors de ce stage. Et pour cela, j'en remercie le professeur MATSUURA. Le seul regret que je puisse avoir est de ne pas avoir pu participer aux deux journées suivantes de stage. Mais j'aurais peut-être l'occasion de combler les vides une autre fois !

Les cinq Kata du Niten Ichiryû

Date de dernière mise à jour : 21/06/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×