Stage de Hapgido avec I Chang-Su, mai 2008

Ce dimanche, rendez-vous est donné à Fontenay sous Bois pour un stage donné par le professeur I Chang-Su (LEE Chang-Soo), avec la présence de son assistant français, le professeur Raphaël COUET. Arrivé dans les premiers, je trouve les portes closes et je vois arriver les participants au fur et à mesure : il y aura donc des gens venant d'Orléans, de Lyon, de Neuilly sur Marne, de Fontenay sous Bois même et, évidemment, de Vincennes (évidemment puisque j'y étais, suivez un peu Sourire). Je passe l'ouverture des portes, l'arrivée des intervenants, le changement dans le vestiaire et l'alignement sur le tapis.

Après un échauffement classique mais succinct, composé de Danjeon Hoheupbeop, Mom pulgi et Nakbeopsul, le départ est donné pour une mâtinée, comment dire, dynamique. Séries de cinq coups de pieds par côté autrement dit 5 à gauche, 5 à droite) des 20 coups de pieds de base (Danshik joksul). Comment dire ? Les limites de mon endurance sont vite atteints, les pauses étant très limitées en nombre et courtes (les "3 minutes" à la coréenne se révèlent être plutôt 30 secondes
En pleurs).

Cette série étant terminée, nous passons aux Bokshik Joksul, à savoir les coups de pied combinés. On commence par les combinaisons avec le même pied (Hanbal), comme par exemple Ap chokki chagi suivi d'un Yeop chagi. Je dois dire que R. COUET est impressionnant dans la démonstration de ces mouvements : vitesse, précision, explosivité, équilibre, bref parfait à mes yeux... Puis nous passons aux Boshik joksul avec alternance de jambe (Dubal)

Résultat : cramé, mort, à ramasser à la petite cuiller que j'étais... et en admiration devant certains participants qui n'avaient même pas une goutte de sueur (ou du moins qui avaient l'air encore frais)

On enchaîne sur un travail de clé en Seonsul : le partenaire est en garde, mon but est de lui saisir sa main avancée, de lui asséner une frappe (aujourd'hui ce sera quasi-systématiquement un low-kick = Hadan dollyeo chagi). Le Maître alternera des clés basiques (Kal neokki) avec des clés un peu plus avancées (Palkup bakeuro keokki avec des saisies de doigt en cours de clé).

Pour se "détendre", on passe à des séries de main (Susul), un peu basiques mais en enchaînement : blocage haut dr. coup de poing g. ; blocage haut g., coup de poing dr. ; blocage médian dr., coup de poing g. ; blocage médian g., coup de poing dr. ; blocage bas dr., coup de poing g. ; blocage bas g., coup de poing dr. Vous remplacez ensuite coup de poing par les séries de main habituelles... ça fait du nombre.

ENFIN, L'HEURE DU REPAS ! Qui sera elle aussi relativement courte et, comme avec un Mars, ça repart...

Evidemment, il faut se réchauffer et on est reparti sur des séries de coups de pied (seulement 3 par jambe cette fois-ci
Cool).

Puis on réattaque une partie clé avec cette fois des déclinaisons : sur saisie normale du poignet homo latéral, sur saisie inversée du poignet homo latéral, sur saisie du poignet contre latéral, sur saisie de col, sur saisie de ceinture. Puis une série sur attaque coup de poing direct. Et enfin des défenses sur attaque coup de pied (Chikkeo chagi). Ce sur le même modèle que le matin : des techniques classiques mélangées avec des techniques un peu plus avancées.

Pour finir, le Maître nous gratifiera d'une démonstration de quelques techniques, notamment avec la ceinture. Remise de certificats de présence à ce stage et photos de groupe ponctueront cette journée bien remplie.

Bilan personnel de ce stage :

- des jambes bien lourdes et flageolantes (mais étonnamment pas trop courbaturées par la suite), des poignets et des coudes élimés mais très content de ce stage (mon épouse me traite de masochiste qui paye en plus pour se faire torturer
Avare )

- une rencontre avec des partenaires que je ne connaissais pas et c'est toujours excellent de voir d'autres clubs, d'autres façons de faire.

- des intervenants sympas mais exigeants. Le professeur I Chang-Su est très vif et puissant, mais il sait se contenir lors des corrections en cours d'exercice (merci pour nous) ; quant au professeur Raphaël COUET, il est à l'image de son Maître et très pédagogue. Merci à eux deux
Clin d'oeil

Date de dernière mise à jour : 01/11/2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×