Stage de Hapgido avec LEE Kang-Jong, juin 2007

(Compte-rendu initialement rédigé sur le forum http://hapkido-france.allgoo.net le 5 juin 2007)

C'est parti pour un petit compte-rendu ! Il vaut mieux le faire maintenant car j'ai déjà oublié un certain nombre d'exercices.

Pour commencer, j'arrive en retard : fin de réunion, embouteillages, tout s'est ligué contre moi pour que je ne puisse pas commencer avec les autres !

Lorsque j'arrive, les participants en sont aux coups de pieds sautés spéciaux : double ap chagi, coups de pieds ciseaux, ... Je me résigne à participer à ce stage en tant que spectateur mais finalement, on me laisse entrer avec un autre participant lui aussi en retard.

Echauffement sommaire, quelques étirements et c'est parti.

On attaque avec des low-kicks (apparemment tirés du Gyeoktugi pratiqué par LEE Eun-Jong ? chez nous, le low-kick n'est pas pratiqué, on utilise plutôt un Dwikumchi Dollyeo Chagi, c'est à dire un coup de pied circulaire bas donné avec le talon et non avec le dos du pied Baldeung), absorbés en rentrant un peu son propre genou vers l'intérieur. Pour précision, tous les coups de pieds sont donnés en mouvement, sans rythme, avec changement de jambe ou non, ce qui introduit un peu de "chaos", comme dans un combat "réel".

Suivent des middle-kicks (qui se trouvaient être parfois des high-kicks, voire des Andari chagi !) à bloquer avec les deux bras en protection sur le côté attaqué, le bras du côté de l'attaque pointant vers le bas, l'autre vers le haut, bras joints au niveau des coudes (sorte de blocage en croix très large sur le côté). Le défaut le plus courant était que les bras "allaient à la recherche de la jambe", entendez qu'ils étaient trop déployés vers l'avant au lieu de bien rester le long du corps comme le ferait un bouclier.

On poursuit avec un petit jeu où l'on reproduit l'exercice par binôme toujours mais tous en même temps, chacun donnant et recevant des middle-kicks sans ordre particulier, tout en faisant attention de ne pas toucher un autre binôme autour de soi : travail de la vision périphérique, gestion de l'espace, esquives, ... Exercice sympa mais c'est plus drôle quand on est très nombreux !

Ensuite, le maître fait travailler un petit groupe sur une défense contre Sangdan jjikeo Chagi qui consiste à faire un Cheukbang Nakbeop et délivrer à partir de la position allongée un Hadan jjikeo Chagi dans le creux poplité de la jambe d'appui de l'adversaire. Cétait l'un des côtés un peu frustrant de ce stage : devoir rester quelque fois en tant que spectateur alors qu'il y a l'envie de le faire aussi !

On poursuit avec les Anja Dwidora Chagi. RAS sauf qu'il faut que je les bosse un peu plus. Puis on a le droit à un petit enchaînement de Sangdan Dwidora Chagi, Anja Dwidora Chagi, Sangdan jjikeo Chagi (?) et le fameux Hadan jjikeo Chagi à partir de la position allongée décrit plus haut. Pour moi, le verdict tombe : pas assez fluide, "need to work" !

On continue avec des ciseaux de jambes au niveau du torse et au niveau des cervicales que je trouve toujours très intéressants à travailler et très pratiques pour des amenés au sol rapides et "sûrs".

Pour finir, si ma mémoire est bonne, on travaille quelque peu les chutes sur un Sonmok Bak eureo Kkeokgi. Gungjung Nakbeop classique, RAS.

Après un salut, un temps libre nous est donné pour réviser les techniques vues pendant le stage. En fait, on en a plutôt profité pour faire connaissance avec tout le monde, discuter un peu avec Maître LEE Kang-Jong, faire quelques échanges avec les gens de l'Aigle Hapkido (qui se reconnaîtront).

 

En guise de conclusion, c'était un stage très constructif pour les gens de Vincennes, qui nous a permis de voir d'autres façons de travailler. Même si on pensait voir quelques clés ou projections, le fait de travailler un peu les jambes était bienvenu. Et comme il a déjà été dit, ça a été un très bonne occasion de rencontrer d'autres Hapgido-in et de commencer à (re)composer la famille Hapgido (dans la réalité, pas seulement dans le monde virtuel de ce forum).

En outre, c'était l'occasion de ma première rencontre avec LEE Kang-Jong, jeune maître accessible et plein d'ardeur pour son art. Merci à lui pour ce stage enrichissant !

Date de dernière mise à jour : 01/11/2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×