Mai 2011

 

 

Le voyage de cette année a été un peu plus long que les autres puisque, partis le 07 avril, nous ne sommes rentrés que le 20 mai ! Et ces vacances, du fait de leur longueur, ont été particulièrement riches. Difficile donc d'en faire un compte-rendu détaillé. Néanmoins, j'aimerais aborder quelques grands moments en image.

 

Mes précédents voyages s'étaient déroulés soit en hiver, soit en été. Venir en mai était donc une première pour moi. Et là, je dois dire que la Corée est absolument magnifique : des fleurs à perte de vue, des cerisiers alignés sur des kilomètres, des pruniers, des hibiscus, ... Leurs couleurs chatoyantes m'auraient presque inspiré des poèmes d'amour !

 

Le vert des feuilles, le bleu du ciel et toutes les autres couleurs dans les fleurs

 

Evidemment, les visites de temples bouddhistes ont été évidemment nombreuses. D'une part parce que dès qu'on sort de Seoul, il y en a presque partout ; et d'autre part parce que j'adore les visiter. Hauts lieux cultuels, culturels et historiques, en même temps que lieux de tourisme pleins de quiétude, ils sont incontournables à mes yeux. Cette année, donc, j'aurais eu l'occasion de voir (ou revoir pour certains) Golgulsa, Bulguksa, Girimsa, Yuyusa et Shinheungsa.

 

Ce qui va de pair avec les temples, ce sont les montagnes. Durant ces vacances, je ne peux pas compter le nombre incalculable de ballade plus ou moins ardues pour atteindre leurs sommets ! Je crois que j'ai gagné quelques centimètres de tour de cuisse à force de gravir les pentes... Quoi qu'il en soit, arrivé en haut, la vue est invariablement de toute beauté.

Même au sommet, on reste petit...

 

Seoul aura aussi fait l'objet de notre attention. D'habitude, nous évitons de trop entrer dans la capitale, les grandes villes ne nous attirant pas beaucoup. Mais cette année, nous sommes allé visiter autant ses palais (Changdeokgung) et ses quartiers de Hanok (Bukcheon) ; que ses quartiers populaires (Hongdae) ou ses musées d'art moderne (Leeum).

 

 

Et puisque la Corée est aussi le pays de la gourmandise, je ne pouvais passer sous silence les longs moments de "dégustation", tous meilleurs les uns que les autres, avec des tables garnies à tel point qu'on ne distingue plus la couleur de la table ! En outre, nous sommes allé au marché de Jungang shijang de Seokcho, ce qui constitue pour moi une première depuis mon premier voyage en Corée : des étales d'épices, de légumes, de poissons à perte de vue, dans une diversité insoupçonnable. A voir pour mesurer la richesse des ingrédients présents dans la cuisine coréenne !

Des épices de toutes sortes, mais toujours rouges !

Plat(s)... et dessert

Date de dernière mise à jour : 14/07/2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×