[muye] Danryeon - se fortifier

choe-yong-sul-action-10.jpg

Danryeon (단련, 鍛錬) peut se traduire par "les routines pour polir son corps". Ce sont des exercices physiques, parfois mentaux aussi, à réaliser régulièrement, voire quotidiennement. Cela peut être de la simple gymnastique, du fitness ou, concernant les Muye, des exercices spécifiques à l'acquisition de qualités martiales.  

Cependant, avant d'aller plus avant, il convient de lever la confusion entre un échauffement et un Danryeon martial. Les deux sont certes des Danryeon mais, traditionnellement, en Corée, l'échauffement en tant que tel n'existait pas : c'est un apport occidental lié à l'entrée de l'Asie du Nord-Est dans l'ère industrielle dans les dernières années du 19ème siècle. Les deux différences principales sont, respectivement :

- un travail par groupe musculaire vs un travail corporel global

- un travail de préparation du corps à la pratique vs un travail pratique qui modèle le corps

Le Danryeon martial présente les avantages de ne pas perdre de temps de pratique (chaque exercice étant une technique) et de sentir les techniques à froid (concept de self-defence : connaissance de ses capacités et limites ; apprentissage de sa vitesse de chauffe en cas d'agression). S'agissant de pratiquer des techniques seul ou à deux dès le début du cours, le Danryeon martial est souvent confondu avec le travail des bases (Gibon, 기본, 基本), bases que l'on se doit de répéter inlassablement tout au long de sa vie.

Ainsi, le Danryeon martial est très caractéristique vis-à-vis des autres méthodes d'éducation physique : tout d'abord, tous les exercices sont tout simplement des techniques basiques répétées de manière intensive durant un temps relativement réduit (30 minutes par jour en général). Ensuite, ce sont des routines, donc des exercices répétés régulièrement, de préférence quotidiennement et de préférence à deux, au pire seul. Ce sont enfin des exercices globaux, c'est à dire faisant travailler le corps dans son entier, et toujours en impliquant le Danjeon (단전, 丹田).

Ne sont pas du répertoire du Danryeon martial les exercices de l'échauffement classique (pompes, abdominaux, squats, ...), de la musculation par partie, des assouplissements ; les séances d'entraînement "extrêmes" (qui se pratiquent de manière exceptionnelle et ne peuvent se répéter sur le long terme) ; les Gigong et autres Danjeon Hoheupbeop (dont les mouvements n'ont aucun rapport avec des techniques martiales).

Il n'y a pas de séance de Danryeon martial type, chacun peut se créer sa routine personnelle. Quelques conseils pour la création de votre Danryeon : faites en sorte qu'une séance dure au plus une demi-heure (20 minutes sont idéales) ; que les techniques retenues couvrent les grandes bases de votre école ; que leur pratique soit faite en résistance (en explosivité, à 80% de la vitesse maximale pendant 2 à 3 minutes, avec des temps de repos courts) ; qu'elles fournissent les qualités physiques requises par votre école (tonicité, souplesse, équilibre, aisance de manipulation d'une arme, ...) ; essayez d'alterner, selon les techniques, les phases statiques, dynamiques et plyométriques. Pour donner un exemple de Danryeon martial, voici une suite de cinq exercices sans matériel (pour les Muye à mains nues) et une suite de cinq exercices avec matériel (pour les Muye armés) issues du Hapgido :

Danryeon à mains nuesDanryeon à mains armées

- Roulades (forme en carré ou longueurs de roulades avant)

- Lancers de jambes (4 directions, différentes hauteurs)

- Déplacements / Feintes + frappe de bras

- Projections de hanche (partenaire ou sac lesté)

- Torsion (poignet partenaire ou fagot de branches)

- Coupes de sabre (techniques sur place ou en déplacement)

- Couteau en pic à glace (techniques sur place ou en déplacement)

- Couteau en marteau (techniques sur place ou en déplacement)

- Bâton court (frappes et défenses seul ou à 2 en alternance)

- Bâton moyen ou long (manipulation ou techniques en déplacement)


Exemple de manipulation de bâton moyen

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 26/02/2012